ASSE : Vers un gros ménage durant l’hiver ?

Très mal embarquée en Ligue 2, l’ASSE pourrait organiser une grande révolution cet hiver.

Sommaire

L’entraîneur et certains dirigeants pourraient être remerciés afin de tenter un coup et éviter une nouvelle catastrophe.

Tomber pour mieux se relever. Voilà quelle était l’ambition des Stéphanois au moment de débuter la saison 2022-23, la première en Ligue 2 depuis des nombreux années. Après quelques mois de compétition, le constat est bien difficile à avaler pour les Verts. Dernier de Ligue 2 avant la trêve, l’ASSE est dans une posture bien délicate, et peine à performer dans l’antichambre de l’élite. En plus de résultats sportifs décevants, la situation financière n’est pas non plus au beau fixe, laissant présager un futur sombre pour le club stéphanois, en National ou même encore plus bas…

Du mouvement en interne

Pour ne pas laisser le club s’enliser d’autant plus dans cette situation bien délicate, il pourrait bien y avoir du changement à Saint-Etienne dans les prochaines semaines. Mi-novembre, l’entraineur Laurent Batlles s’était déjà retrouvé sur un siège éjectable, avant d’être finalement maintenu dans ses fonctions, à la surprise générale. L’entraineur français garde donc la confiance de ses dirigeants pour le moment, mais pour combien de temps ? D’autant plus que la situation n’est pas vraiment apaisée non plus au sein du board stéphanois, où Bernard Caïazzo et Roland Romeyer entretiennent une relation conflictuelle depuis des années, qui constitue un véritable fardeau pour tout le club. Les départs des deux hommes sont réclamés par les supporters depuis de longs mois.

Quelle solution pour sauver les Verts ?

Vous l’aurez compris, rien ne va à Sainté et le club semble tout droit se diriger vers une seconde descente consécutive. Pour aller de l’avant, l’ASSE pourrait miser sur le mercato, en essayant d’attirer des joueurs d’expérience qui pourraient aider à redresser la barre. Ces derniers jours, plusieurs noms sont revenus, comme celui d’Irvin Cardona, qui évolue actuellement à Brest. En fin de contrat prochainement, ce dernier pourrait être abordable et représenterait une plus-value intéressante pour l’effectif stéphanois. Il en faudra cependant bien plus pour espérer se sortir d’une situation bien mal embarquée…

Lire aussi  OM : Igor Tudor va pouvoir se faire plaisir en 2023 si…