Diego Maradona : meilleur joueur du monde des années 1990 ?

Lorsque l’on parle de football, on entend parler de cette star à chaque fois : Diego Maradona. Ce joueur de football de renommée internationale est un incontournable pour tous les fans de foot, peu importe leur nationalité.

Voici le parcours d’un héros argentin, le modèle de nombreuses stars du football actuel. 

Diego Maradona, un parcours atypique 

Sommaire

Né en 1960 dans une province de Buenos Aires, Diego Maradona est le cinquième enfant d’une famille modeste d’Argentine. Avec son enfance dans un bidonville de Buenos Aires, il n’était, à premier abord, pas destiné à la vie qu’il a bâtie. Pourtant, c’est dans ce milieu qu’il apprend à jouer au football, au détriment de sa vie scolaire. C’est à la suite d’un match de détection qu’il est sélectionné pour jouer dans une équipe de football. 

 

C’est ce moment qui a commencé à tracer sa vie, et sa passion pour le foot qui l’a toujours motivé à jouer au football. Lorsqu’il a 12 ans, il est interviewé pour la télévision et il explique vouloir jouer avec l’équipe d’Argentine et gagner un match avec son pays. 

 

Son talent est tel qu’à 16 ans, il dispute son premier match avec l’équipe nationale d’Argentine. Il ne va cependant pas pouvoir participer à son rêve de coupe du monde en 1976, l’entraîneur de l’équipe le jugeant trop jeune. Mais c’est une année plus tard en réalisant le talent du jeune Diego Maradona et de sa détermination lui permettent d’être nommé capitaine de l’équipe d’Argentine junior, avec laquelle il concourt à la coupe du monde des espoirs. Il est alors élu le meilleur joueur du tournoi. 

Après cette étape importante qui a permis de lancer sa carrière professionnelle, Diego Maradona est recruté dans l’équipe de Buenos Aires, où il passe deux mémorables saisons. Il permet à son équipe de gagner le championnat, et se fait alors un nom dans le monde du football international.

Lire aussi  FC Nantes : Merlin sur le départ, 3 gros de Ligue 1 sur le coup (INFO Média Foot)

Le palmarès de Diego Maradona

Enfin, la carrière de Diego Maradona est lancée. Suite à ces deux saisons pour les bleus et or de Buenos Aires, c’est en 1982 que le FC Barcelone le recrute pour pas moins de 7,3 millions de dollars. Il va alors enchaîner les performances, jusqu’en 1997, où il met fin à sa carrière en tant que footballeur professionnel.

Historique de ses clubs

Diego Maradona a performé dans de nombreux clubs internationaux, tels que : 

 

  • Argentinos Junior entre 1976 et 1980
  • Boca Junior entre 1980 et 1982
  • FC Barcelona entre 1982 et 1984
  • SSC Napoli entre 1984 et 1991
  • Sevilla FC entre 1992 et 1993
  • Newell’s Old Boys entre 1993 et 1994
  • Boca Junior entre 1995 et 1997

Les distinctions et les records de Diego Maradona 

La carrière de Diego Maradona fut longue, fastidieuse, mais surtout pleine de distinctions, de victoires et de records. Il a, par exemple, été élu meilleur joueur de la coupe du monde 1986, il reçoit le ballon d’or en 1995, en étant félicité pour l’ensemble de sa carrière footballistique, meilleur buteur étranger de la coupe d’Italie, et de nombreux sacres par des spécialistes sportifs, des magazines de renommée internationale, des compétitions de football… 

 

Diego Maradona est un footballeur aguerri, avec un talent inestimable. Peu de joueurs ont réussi dans leur carrière à marquer les esprits comme Diego Maradona a pu le faire. C’est un joueur hors pair, qui n’a plus rien à prouver, tant comme joueur que comme entraîneur. 

Diego Maradona, une légende qui a des côtés sombres

Capable du meilleur comme du pire, Diego Maradona a montré à de nombreuses reprises ses qualités de buteur, et a su mettre en avant sa petite taille comme un énorme avantage, pour surprendre ses adversaires et devenir insaisissable. Cependant, comme beaucoup de sportifs, Diego Maradona peut également montrer des côtés sombres. 

Lire aussi  PSG : Pour Lionel Messi, c’est bientôt fini…

 

C’est lors de son transfert au FC Barcelone que Diego Maradona a commencé à sombrer dans les drogues, en particulier la cocaïne. Cette période fut sombre, et l’a poursuivi jusqu’à Naples, où il a même été accusé de trafic de drogues. 

 

En 1991, il est condamné à 15 mois de suspension pour avoir été testé positif à la cocaïne lors d’un contrôle. Ce fut le début du déclin pour le footballeur, qui voit sa carrière abîmée par ces accusations. Il est ensuite pénalisé d’une peine de 14 mois de prison avec sursis par la justice Italienne, malgré les appels judiciaires pour une réduction de peine. 

 

Malgré cette tâche noire sur le tableau de sa carrière impeccable, il réussit à s’en sortir et à être sélectionné pour la coupe du monde en 1994, pour redorer son image et montrer la valeur de ses capacités. Mais à cause d’un autre contrôle positif, il ne joue que deux matchs. Cela suffit tout de même à montrer la grandeur de son talent, qui permet de qualifier son équipe pour la suite de la compétition. 

 

C’est peu de temps après, en 1997, qu’il rend ses crampons de joueur de football et s’absente des terrains en tant que joueur, pour devenir entraîneur. 

La fin d’un héros international 

Le 25 novembre 2020 restera gravé dans la mémoire de tous les fans de foot, comme la mort du “pibe de oro”, qui signifie le “gamin en or” en français. Ce surnom restera dans la mémoire des footballeurs comme des spectateurs, qui admirent la qualité de travail et le talent du sportif. 

Lire aussi  Ballon d’Or : La bataille Mbappé/Messi ne fait que commencer !

 

Les hommages qui lui ont été attribués après sa mort montrent la reconnaissance internationale pour ce joueur. Par exemple, le Stade San Paolo de Naples sera renommé Stade Diego Armando Maradona, tant l’impact du joueur a marqué l’histoire d’un pays tout entier. 

 

Le président de la FIFA et la CONMEBOL, la confédération sud-américaine de football, a par ailleurs présenté une cérémonie lors de l’anniversaire de la mort du joueur argentin emblématique. 

 

Avec ses débuts en Argentine, sa carrière en Espagne et ses records à Naples, le joueur a marqué les esprits de plus d’un pays. C’est une carrière comme il n’y en a pas deux qu’il a réussi à bâtir, malgré les avis controversés de certains, il restera un des meilleurs joueurs de football de l’histoire.