OM : Zidane, un rêve totalement impossible à réaliser ?

Le nom de Zidane revient du côté de l’OM.

Sommaire

Mais une arrivée de l’idole est-elle réellement envisageable ? Après avoir refusé le pont d’or des Qataris, on l’imagine mal céder aux possibles sirènes de l’Arabie Saoudite. Même pour reprendre les rênes de l’OM.

A l’heure où l’OM fait preuve d’une incroyable constance au plus haut niveau, certaines rumeurs promettent un bouleversement dans les prochains mois. La vente du club est déjà un sujet chaud depuis des mois, notamment depuis que Frank McCourt a légèrement pris ses distances, à tel point que l’Arabie saoudite est annoncée à Marseille. Si le projet paraît encore très lointain, le nom d’un entraîneur, une ancienne légende, circule : celui de Zinédine Zidane. Légende de la ville même s’il n’a jamais joué pour le club, le champion du monde 98 est très attendu…

Un projet exceptionnel

Récemment, c’est Rolland Courbis qui a remis sur la table une rumeur un peu hors du commun. En effet, on parle beaucoup de l’Arabie saoudite à l’OM comme potentiel nouvel investisseur, un peu à la manière de ce qu’a fait le Qatar au PSG. Pour accompagner le club, on parle beaucoup de Zinédine Zidane, un entraîneur exceptionnel capable de mener Marseille vers les sommets. Mais pour le moment, cette rumeur n’est reléguée qu’au rang de rêve, celui des supporters comme celui des dirigeants.

Un simple rêve

Même si l’Arabie saoudite venait mettre son nez dans les affaires marseillaises, il serait vraiment très surprenant de voir débarquer Zinédine Zidane à l’OM. Le Français visait la place de sélectionneur de l’Equipe de France mais n’a pas pu prendre cette place tout de suite, donc on l’imaginait revenir en club prochainement. Il aurait d’ailleurs déjà confié qu’il a envie de retrouver un club très compétitif et avec lequel il a un attachement particulier. Si le PSG a été cité parmi les prétendants, le Real Madrid ou encore la Juventus de Turin font figure de favoris par rapport à l’OM.

Lire aussi  Cristiano Ronaldo en pleine crise, la tension gagne même son propre camp !