France – Maroc : Dans l’ombre de Mbappé, Giroud et Griezmann, il espère enfin sortir le grand jeu !

Excellent depuis le début de la Coupe du Monde, Ousmane Dembélé cherche encore son match référence.

Sommaire

Le Maroc est l’adversaire idéal pour le Français qui a des jambes… Et l’envie de frapper un gros coup !

Alors que l’Equipe de France défiera le Maroc pour une nouvelle place en finale de la Coupe du monde ce mercredi, il est l’heure pour certains joueurs de prouver toute la valeur, à l’image d’Ousmane Dembélé. Pas forcément bien inspiré offensivement contre l’Angleterre, l’ailier du FC Barcelone doit faire mieux, comme c’est attendu par le staff tricolore. Depuis le début de la compétition, Ousmane Dembélé est tout de même un élément fort de l’effectif des Bleus, tant bien dans l’ambiance du groupe que sur le terrain dans les efforts défensifs. Mais il doit passer un cap pour devenir incontournable, et le match contre le Maroc est une parfaite occasion.

Des efforts défensifs indéniables

Depuis le début de la Coupe du monde, Ousmane Dembélé joue un grand rôle sur le terrain dans le secteur défensif plutôt qu’offensif. Ses qualités ont d’ailleurs été encensées par le vestiaire des Bleus, à commencer par Jules Koundé qui a pu recevoir de l’aide de son coéquipier assez souvent depuis le début de la compétition. Après la victoire contre le Danemark, ce dernier soulignait l’importance d’Ousmane Dembélé : « Jouer avec Ousmane, ça m’aide. (…) Il a été très fort défensivement. J’ai été très content d’avoir ce soutien défensif, il a été précieux ». Un soutien qui s’est répété contre l’Angleterre samedi dernier.

Lire aussi  Ballon d’Or : Mbappé prêt à rouler pour Messi ?

Un autre visage offensif contre le Maroc

S’il est capable de s’illustrer à merveille dans le secteur défensif, Ousmane Dembélé doit maintenant trouver des solutions pour aider l’attaque, comme il est habituellement capable de le faire. Auteur de deux passes décisives depuis le début de la compétition contre l’Australie et la Pologne, l’ailier du Barça devra être inspiré face à une équipe du Maroc qui n’a pris qu’un seul but dans ce tournoi. En concurrence avec Kingsley Coman notamment pour son poste, Ousmane Dembélé doit donc répondre aux attentes du staff et se rappeler de cette première partie exceptionnelle face au Danemark. Capable de mettre à mal toutes les défenses du monde, le Français de 25 ans est attendu au tournant et devra s’imposer aux côtés d’Olivier Giroud, de Kylian Mbappé et d’Antoine Griezmann notamment.