OL : Une vraie grosse erreur de casting va bientôt prendre la porte…

Pour remplacer Juninho, l’OL fait confiance à Bruno Cheyrou.

Sommaire

Un choix contesté par les supporters qui ne semblent pas du tout adhérer à sa méthode et son bilan. Clairement une erreur de casting.

En grande difficulté pour exister parmi les meilleures écuries françaises, l’OL continue son parcours décevant en Ligue 1. Seulement neuvièmes, les Lyonnais auraient bien besoin d’un renfort. Et justement, le club a renouvelé sa confiance envers Bruno Cheyrou. L’ancien joueur lillois a été nommé à la tête de la cellule de recrutement du club en 2020, mais sa position est loin de convaincre. Si le mercato de l’été dernier a été marqué par le retour d’Alexandre Lacazette et de Corentin Tolisso, deux anciennes gloires du club, Bruno Cheyrou est loin de ravir les supporters du club qui ne rêvent que de le voir prendre la porte.

Des résultats décevants

Si l’OL était déjà en difficulté au moment de sa prise de fonction, on ne peut pas dire que l’arrivée de Bruno Cheyrouà la tête du recrutement du club ait changé beaucoup de choses. Le club rhodanien n’était que huitième de Ligue 1 la saison dernière, un résultat qui montre les faiblesses de l’équipe, et a donc manqué de s’illustrer en Europe cette année.

L’exercice 2022-2023 avait pourtant bien commencé avec quatre victoires en cinq matches mais les choses se sont gâtées. Peter Bosz a même été démis de ses fonctions, quand Bruno Cheyrou n’a pas réussi à améliorer la situation en réalisant un super coup de mercato.

Lire aussi  Stade Rennais : Après Terrier, un autre coup dur ?

Cheyrou à la porte ?

Bruno Cheyrou fait plutôt l’unanimité auprès de ses dirigeants, ce qui est vu comme une grande incompréhension parmi les fans du club. Pointé du doigt depuis qu’il a remplacé Juninho, l’icône du club, il a enchaîné les prises de parole désastreuses en conférence de presse et son rendement est jugé inefficace. Sa cote de popularité commence tout de même à devenir un gros problème pour Lyon puisque L’Equipe indique qu’il pourrait être menacé prochainement, lui qui ne semble pas avoir convaincu John Textor, le nouvel actionnaire du club.