PSG : Le compte à rebours a commencé pour Galtier…

Luis CAMPOS (Directeur sportif PSG) - Christophe GALTIER (entraineur PSG) during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint Germain and Brest at Parc des Princes on September 10, 2022 in Paris, France. (Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

Christophe Galtier sait que son avenir est en jeu du côté du PSG.

Sommaire

S’il ne franchit pas le cap des huitièmes de finale de Ligue des Champions, il ne pourra pas rester aux commandes la saison prochaine.

Auteur d’une saison étincelante jusqu’à maintenant, le PSG vient de connaître ses deux premières défaites et l’année 2023 n’est pas vraiment belle à voir pour le moment. Bien installé à la tête du club, Christophe Galtier réalisait pour le moment un sans-faute, même si les Parisiens ont eu parfois quelques problèmes en défense par exemple. En plein mercato hivernal, les dossiers sont plutôt brûlants et le cas de l’entraîneur français pourrait être discuté prochainement si la situation ne s’arrange pas. La saison est encore longue et les grandes échéances approchent à grands pas…

Pas le droit à l’erreur pour Galtier

Si son arrivée au club l’année dernière a été largement remise en question, les supporters craignant qu’il ne fasse pas l’affaire dans un si grand club, Christophe Galtier a plutôt mis tout le monde d’accord. Sûr de ses choix et clair dans sa communication, il a mené habilement sa barque et passé tous les obstacles sans trop de difficultés. Mais être entraîneur du PSG signifie que les attentes sont immenses et le Français n’a pas vraiment le droit à l’erreur. Sauf que, au vu de ce début d’année 2023, il pourrait vite se retrouver en danger puisque le Bayern Munich arrivera vite dans moins d’un mois.

En cas de nouvel échec, il pourrait être évincé.

Zidane, un rêve réalisable ?

Si jamais la situation venait à empirer pour Galtier, le PSG aurait déjà le nom du remplaçant tout trouvé. En effet, le club de la capitale rêve de recruter Zinédine Zidane, qui ne pourra pas devenir sélectionneur des Bleus tout de suite. Et si jamais les dirigeants qataris parvenaient à convaincre le champion du monde 98, nul doute que Christophe Galtier serait prié de faire ses valises, l’occasion étant trop belle d’avoir une telle personnalité à la tête du club.

Lire aussi  L’OM se lance sur la piste Ounahi (INFO Média Foot)