PSG : Une histoire de brassard qui pourrait tout gâcher…

Le PSG traverse une nouvelle crise interne à la suite de la polémique du brassard déclenchée par Presnel Kimpembe.

Sommaire

Une affaire qui pourrait fragiliser le vestiaire à quelques jours du match contre le Bayern Munich. Vraiment pas top…

C’est une petite polémique dont le PSG aurait vraiment pu se passer. En difficulté dans ce début d’année 2023, le club de la capitale va devoir jouer gros dans les semaines à venir et n’a pas le temps pour les quelques conflits. En effet, lors du match de Coupe de France face au Pays de Cassel lundi dernier, le brassard de capitaine a été porté par Kylian Mbappé, une première pour lui. Mais celui-ci n’aurait pas dû revenir à l’attaquant français, si l’on en croit les propos de Presnel Kimpembe

Une polémique de plus

Pas épargné par les polémiques depuis le début de la saison, le PSG doit encore gérer une situation difficile. En effet, il y a eu apparemment un malentendu dans le choix du joueur qui doit porter le brassard de capitaine en cas d’absence de Marquinhos. En effet, Christophe Galtier a été interrogé sur le choix d’avoir attribué cette responsabilité à Kylian Mbappé, une grande première pour lui. « J’ai décidé qu’il soit le second capitaine depuis le début de la saison » a-t-il déclaré, ce qui a provoqué l’étonnement de plusieurs, à commencer par Presnel Kimpembe. Ce dernier a réagi sur les réseaux sociaux en affirmant ne pas être « au courant de cette décision », assurant tout de même de respecter toutes les décisions du PSG.

Attention aux écarts

Cette nouvelle polémique n’arrive décidément pas au bon moment. Le PSG, un peu dans le dur ces dernières semaines, ne doit pas perdre de vue son objectif de la saison : la Ligue des champions. Après cette petite polémique, on nous explique qu’en interne Christophe Galtier choisit entre quatre joueurs le capitaine quand Marquinhos n’est pas là : Kimpembe donc, mais aussi Verratti, Mbappé et Ramos. C’est donc l’attaquant français qui a été choisi lors du dernier match mais la place de Presnel Kimpembe ne serait pas du tout remise en question. Quoi qu’il en soit, il va falloir être clair avec tout le monde pour éviter les tensions.

Lire aussi  Le Real Madrid pense aussi à Malo Gusto (INFO Média Foot)