Zidane sur le point de se prendre un gros vent ?

Sagement installé en salle d’attente depuis plusieurs mois, Zinedine Zidane ne lorgne que sur un seul banc : celui de l’équipe de France.

Sommaire

Après avoir éconduit ceux du PSG et de la Juventus, Zizou veut les Bleus. Sauf que la place risque de ne pas être libre…

Ce n’est plus un secret pour personne : Zidane souhaite entraîner l’équipe de France dans le futur. Libéré de tout contrat depuis son passage au Real Madrid au cours duquel il a réalisé l’exploit de remporter trois Ligue des Champions consécutives, la légende tricolore n’a pas manqué d’opportunités de retrouver un club. Mais pour le moment, Zizou ne semble pas être pressé de retrouver n’importe quel banc, avec un souhait bien en tête : prendre en mains les Bleus, qui brillent actuellement au Qatar.

Deschamps toujours en poste après le Mondial ?

Malheureusement pour le double buteur de la finale 1998, le banc de l’équipe de France n’est toujours pas libre, occupé par Didier Deschamps depuis désormais plus d’une décennie, avec les succès qu’on lui connaît. A l’approche de la Coupe du Monde 2022, de nombreuses rumeurs relayaient l’information suivante : cette compétition serait le clap de fin du mandat de DD à la tête des Bleus. Cependant, il pourrait bien en être autrement , d’autant plus que les Bleus réalisent une compétition très aboutie, avec une nouvelle qualification dans le dernier carré.

Zidane oui, mais pour quand ?

Tôt ou tard, Zidane sera l’entraîneur de l’équipe de France. Mais cela pourrait bien prendre plus de temps que prévu. En effet, Noël le Graet, le président de la FFF, avait annoncé que Deschamps continuerait son aventure s’il atteignait le stade des demi-finales, ce qui est désormais chose faite. Après le Mondial, Deschamps pourrait bien se voir offrir une prolongation de contrat, et lui seul serait alors décisionnaire de son avenir. Au vu de la dynamique actuelle des Bleus, DD pourrait bien poursuivre. Dans ce cas de figure, l’attente devrait encore se prolonger un peu plus pour Zidane

Lire aussi  Coupe du Monde : Pourquoi la France doit grandement se méfier de la Tunisie ?