FC Nantes : Dans un mois, le couperet pourrait tomber sur la tête de Kombouaré

FC Nantes

La Ligue 1 reprend dans quelques jours et au menu du FC Nantes, quatre matchs décisifs.

Sommaire

Face à trois adversaires directs pour le maintien (Troyes, Auxerre et Montpellier), Antoine Kombouaré pourrait jouer sa peau.

L’aventure d’Antoine Kombouaré à la tête du FC Nantes est définitivement faite de hauts et de bas. Après des débuts mouvementés, le technicien français a réussi à faire des miracles avec son équipe, avec notamment la victoire en Coupe de France, après un parcours sans faute. Grâce à ce succès, les Canaris ont notamment retrouvé la Coupe d’Europe cette saison. En Europa League, les Nantais ont souvent peiné et ont connu d’importants revers, mais ont tout de même accroché leur qualification pour le tour suivant, avec un bilan de 3 défaites et 3 victoires en phase de poules. Sur le terrain national, les performances récentes du FC Nantes sont cependant nettement plus inquiétantes.

Un début de saison délicat en Ligue 1 

Malgré son statut d’Européen, le club de la Loire galère en championnat. 15èmes avec seulement 13 points, les hommes de Kombouaré peinent à prendre des points, et n’ont remporté que 2 rencontres après 15 journées, un chiffre inquiétant. Au moment où la Ligue 1 s’apprête à reprendre ses droits, les Canaris n’ont qu’une très faible marge de manœuvre, ayant le même nombre de points que l’AJ Auxerre, actuellement en position de premier relégable. Antoine Kombouaré le sait, les premières journées après la reprise seront décisives, et il s’agira de s’éloigner de la zone rouge au plus vite.

Lire aussi  FC Nantes : Merlin sur le départ, 3 gros de Ligue 1 sur le coup (INFO Média Foot)

Des rencontres décisives 

Justement, les prochaines journées de championnat qui attendent le FC Nantes seront contre des concurrents directs dans la course au maintien. Après un déplacement à Troyes (13ème), les Canaris recevront Auxerre (17ème). Après un nouveau voyage à Lyon, il sera ensuite le temps de recevoir Montpellier, actuel 14ème de notre championnat. Ces rencontres pourraient être l’occasion de prendre le large face à des rivaux, mais dans le cas inverse cela pourrait bien faire basculer la saison nantaise dans la mauvaise direction. Et dans ce cas de figure, Kombouaré serait plus menacé que jamais…