Rennes : Deux objectifs XXL pour Martin Terrier

Auteur d’un super début de saison, Martin Terrier veut confirmer en 2023.

Sommaire

Dans son viseur : une place en équipe de France et un gros transfert lors du prochain mercato estival.

Véritable révélation de la saison en Ligue 1 au cours de l’exercice précédent, Martin Terrier n’en finit plus d’impressionner. Cette saison, le polyvalent attaquant est parti sur les mêmes bases, et compte déjà 11 réalisations et 4 passes décisives toutes compétitions confondues. Preuve de son importance cruciale au sein du Stade Rennais, le joueur né en 1997 est tout simplement directement impliqué sur plus d’un tiers des buts de son équipe ! Déjà annoncé partant l’été dernier, Terrier continue de faire le bonheur du club breton, qui sait cependant que son prodige ne devrait pas s’éterniser.

Le grand saut l’été prochain ? 

Catalogué comme l’un des meilleurs attaquants de Ligue 1 depuis deux saisons, Terrier a la côte dans toute l’Europe. En Angleterre notamment, plusieurs écuries sont déjà venues aux renseignements comme Liverpool, Manchester United ou encore Arsenal. Estimé à 35 millions d’euros, l’attaquant rennais pourrait en rapporter bien plus à son club s’il venait à quitter la Bretagne. Quoi qu’il en soit, un départ vers l’un des clubs précédemment cités lui ferait incontestablement passer un cap dans sa carrière, lui donnant un tout nouveau statut. Ce qui pourrait bien lui ouvrir d’autres portes…

Les Bleus dans un coin de la tête 

À terme, Terrier n’aspire pas seulement à rejoindre un cador européen. L’ancien lyonnais rêve également de découvrir l’équipe de France, lui qui compte déjà plusieurs sélections avec les équipes de jeunes. Annoncé comme une potentielle surprise dans la liste de Deschamps pour le Mondial, Terrier a finalement dû prendre son mal en patience, notamment à cause d’une concurrence féroce à son poste chez les Bleus. S’il maintient un tel niveau de performance, nul doute que le Rennais devrait bientôt convaincre Deschamps de lui donner sa chance, pour alors basculer définitivement dans une nouvelle dimension.

Lire aussi  Guendouzi : Pourquoi l’OM ne fera pas cette folie