Coupe du Monde : Le carnet de notes des joueurs du PSG au Qatar !

Le PSG faisait partie des clubs les plus représentés lors de la Coupe du Monde au Qatar.

Sommaire

Qui a brillé, qui sont les mauvais élèves ? Par ici le carnet de notes et la distribution des bons points !

Alors que le PSG a vu pas mal de ses joueurs partir au Qatar pour disputer la Coupe du monde, le club a aussi vu des affrontements au sommet. La compétition s’est même terminée par un duel Mbappé-Messi qui a tenu toutes ses promesses en raison des nombreux enjeux présents. Après la victoire de l’Argentine contre la France, l’heure est donc au bilan pour les joueurs présents dans l’effectif parisien. Le club aura d’ailleurs du mal à récupérer tous ses joueurs prochainement, alors que la reprise de la Ligue 1 est fixée au 28 décembre prochain.

Un duel exceptionnel

Têtes d’affiche de la finale, Kylian Mbappé et Lionel Messi se sont logiquement illustrés pendant la compétition. Les deux stars ont livré une performance incroyable tout au long de la compétition pour trôner sur le classement du meilleur buteur. Si le Français a inscrit huit buts et triomphe à ce classement, c’est bien l’Argentin qui a été désigné meilleur joueur.

La troisième star du PSG, Neymar, qui a brillé cette saison, n’a pas eu beaucoup d’occasions de se montrer. En effet, le Brésilien s’est blessé lors du premier match de la compétition et n’a pas joué avant les huitièmes de finale. Buteur contre la Corée du Sud, il a bien cru avoir envoyé les siens en demi-finale en marquant lors des prolongations face à la Croatie, avant que les Croates ne réagissent et l’emportant aux tirs au but. Ce bilan mitigé a du mal à faire la comparaison à côté des performances de ses deux coéquipiers…

Lire aussi  Luis Muriel proposé à l’OM (INFO Média Foot)

De belles surprises et des déceptions

Aux côtés de Neymar pour espérer faire briller la Seleçao, Marquinhos a tout de même réussi sa compétition en défense, même s’il a très mal vécu l’élimination du Brésil. Auteur d’un Mondial incroyable avec le Maroc, Achraf Hakimi a largement contribué au rendez-vous historique d’un pays africain en demi-finales de la Coupe du monde pour la première fois. Le Maroc, meilleure défense du tournoi, n’a rien lâché malgré les deux défaites finales pour finir à la quatrième place.

En revanche, on ne peut pas en dire autant des Espagnols Carlos Soler et Pablo Sarabia. Si le premier a participé au festival inaugural contre le Costa Rica, le deuxième n’a disputé qu’une partie du huitième de finale contre le Maroc, où l’Espagne a pris la porte après un manque d’efficacité criant. Pas forcément dans les plans de jeu de Luis Enrique, les deux joueurs n’ont pas marqué les esprits et l’Espagne aurait même pu passer à la trappe dans ce groupe E qui a bouleversé les pronostics. La Roja terminera sa compétition aux tirs au but face au Maroc, après une séance catastrophique où Pablo Sarabia et Carlos Soler ont chacun manqué leur tentative… Un échec dur à avaler. De leur côté, les Portugais Nuno Mendes et Danilo se sont blessés, tandis que leur coéquipier Vitinha n’a pas eu l’occasion de faire parler son talent…