Le mercato de l’OM tourne au désastre !

Alors que tout semblait terminer fort pour l’OM, le mercato d’hiver déraille.

Sommaire

Doublé pour Ilic, boudé par Moffi, Pablo Longoria semble en grande difficulté.

Après avoir réussi à boucler quelques dossiers, l’OM s’est promis une grande activité sur le marché des transferts cet hiver. Pablo Longoria avait de grandes idées et a par exemple réussi à recruter une piste de longue date, l’Ukrainien Ruslan Malinovskyi. Le milieu de terrain efficace a fini par poser pied à Marseille et le président espagnol ne comptait pas s’arrêter en si bon chemin. Ainsi, l’OM était sur la piste de Terem Moffi, le buteur lorientais et d’Ivan Ilic, une jeune promesse bien connue d’Igor Tudor. Mais les choses tournent mal et le mercato hivernal pourrait se terminer sur une mauvaise note.

Terem Moffi préfère Nice

Excellent élément du FC Lorient depuis 2020, Terem Moffi impressionne. Deuxième meilleur buteur de Ligue 1derrière Kylian Mbappé, avec douze réalisations en 18 matches, le Nigérian de 23 ans a largement fait grimper sa valeur récemment et beaucoup de clubs l’ont placé dans leur liste. Mais l’OM est passé à côté dans ce dossier chaud puisque Moffi aurait refusé de rejoindre Marseille, d’après les informations de RMC Sport. Florent Ghisolfi, le directeur sportif de l’OGC Nice, a devancé Pablo Longoria pour le serial buteur, en se rendant directement à Lorient et il aurait proposé 30 millions d’euros en tout pour se l’offrir.

Ivan Ilic, l’argument pas assez solide ?

Dans le viseur de l’OM, et plus particulièrement d’Igor Tudor, Ivan Ilic était proche de rejoindre le club selon les dernières tendances. Mais le jeune Serbe pourrait finir par décider de rester en Italie, alors que le Torino pourrait doubler Marseille. Pourtant l’OM a proposé une somme plus importante pour le milieu de 21 ans à l’Hellas Vérone, 16 millions d’euros contre 14. Ilic préfèrerait continuer sa carrière en Serie A, où il se sent bien, à moins que les mots de son ancien coach, un certain Igor Tudor, ne réussissent à le convaincre.

Lire aussi  L’OM tente de faire son marché en… Italie !