Le retour de bâton va être très violent pour Neymar…

NEYMAR

Après avoir publiquement soutenir Jair Bolsonaro, candidat d’extrême droite, à la présidentielle au Brésil, Neymar essuie un torrent de critiques. La prochaine Coupe du Monde risque d’être compliquée à vivre pour l’idole auriverde…

 

Souvent intimement liés, football et politique ne font pas toujours bon ménage. L’exemple le plus récent est évidemment le cas Neymar, soutien assumé de Jair Bolsonaro, président sortant du Brésil catalogué extrême droite. La semaine dernière, ce dernier a été battu lors des élections par Lula, déjà président entre 2003 et 2011. Cette élection a ensuite laissé place à un climat très tendu dans le pays, avec de nombreuses manifestations, dans lesquelles le nom de Neymar est souvent revenu.

 

Une prise de position polémique

 

Au Brésil, nombreux sont ceux à critiquer l’attaquant parisien pour son soutien affiché à Bolsonaro. Véritable idole dans son pays natal, Neymar voit son image largement s’effriter après cette prise de position. En septembre déjà, le numéro 10 du PSG avait clairement affiché son soutien au président sortant sur les réseaux sociaux, ce qui n’avait déjà pas manqué de faire réagir. Mais selon les dernières révélations,

Neymar serait allé encore plus loin, au point de potentiellement diviser son équipe nationale.

 

Un soutien qui ne passe pas dans le vestiaire

Sommaire

 

Au sein de l’effectif de la Seleção, les joueurs s’étaient mis d’accord pour ne pas dévoiler leurs opinions politiques, afin d’éviter de créer des tensions qui pourraient perturber la préparation pour le Mondial. Laisser les convictions politiques en dehors du football semblait être une excellente idée, rapidement balayée par Neymar. Sa prise de position ne passe pas auprès de ses coéquipiers, qui lui reprochent d’avoir rompu l’accord tacite qui avait été fixé. A moins de deux semaines du début de la Coupe du Monde, cette histoire pourrait bien laisser des traces dans le vestiaire auriverde, d’autant plus lorsqu’on connait le contexte actuel au Brésil.

Lire aussi  Ces 3 infos que peu de gens connaissent sur Neymar

 

Un vrai potentiel au Qatar

 

Clairement, Tite, le sélectionneur du Brésil, se serait bien passé de cette polémique. Car plus que jamais, le Brésil a les armes pour aller au bout et aller chercher le sixième trophée de son histoire. En plus d’avoir des talents individuels exceptionnels dont Neymar, Vinicius ou encore Paqueta font partie, la Seleçao dégage surtout une puissance collective évidente.

A tous les secteurs de jeu, le Brésil est solide et peut s’appuyer sur des tauliers.

Des garçons d’expérience derrière (Alisson, Marquinhos, Thiago Silva, Dani Alvès), des patrons au milieu (Fabinho, Casemiro, Bruno Guimaraes, Fred) et des pépites qui explosent dans des grands clubs européens comme Eder Militao, Rodrygo ou encore Antony. L’extrasportif pourrait gâcher une génération exceptionnelle après 18 ans sans couronne mondiale…