Coupe du Monde : Neymar tout proche de faire tomber le roi Pelé…

NEYMAR

Avec 75 buts inscrits avec la sélection brésilienne, Neymar est à deux buts de la légende auriverde, Pelé. Au Qatar, la star du PSG n’aura pas d’autre objectif que d’égaler puis dépasser le Roi.

Sommaire

Lors de la Coupe du monde au Qatar, Neymar a l’occasion de faire tomber un très vieux record important dans le monde du football. En effet, Pelé a régné sur le monde du football entre la fin des années 50 et le début des années 70, battant au passage de nombreux records. Sur son chemin, le triple champion du monde avait réussi à inscrire 77 buts au cours de ses 92 sélections avec la Seleçao. Mais le danger est plus que présent pour lui puisque Neymar se rapproche dangereusement de sa marque, avec 75 réalisations.

Une saison exceptionnelle

En dents de scie depuis son arrivée au PSG, Neymar n’a jamais réussi à faire une saison complète. Mais cette année, le Brésilien est revenu à un niveau incroyable de régularité et porte clairement son équipe vers les sommets. Paris n’a toujours pas perdu le moindre match et peut se lancer tranquillement dans la deuxième partie de saison.Depuis de nombreuses semaines, Neymar endosse même quasiment le rôle de leader, alors qu’il se bat avec son propre coéquipier pour le haut du classement des meilleurs buteurs. Présent sur quasiment tous les matches du PSG, le Brésilien ne déçoit pas.

Et il a sûrement fait de la Coupe du monde son prochain objectif.

Une légende dépassée ?

Avec 75 buts inscrits en sélection en 121 apparitions, Neymar est très proche de détrôner la légende Pelé. Au Qatar, le Brésilien peut donc dépasser Pelé puisque le Brésil sera comme d’habitude favori de son groupe. Opposés à la Suisse et la Serbie, comme en 2018, et au Cameroun, les Brésiliens feront tout pour perpétuer leur belle tradition : ils ont toujours passé la phase de poules dans leur histoire. Cela pourrait donner davantage de chances à Neymar d’inscrire des buts, lui qui semble prêt à être l’une des grandes stars de ce Mondial.

Lire aussi  France - Danemark : Cette fois, les Bleus ne vont en faire qu’une bouchée !