Mercato – OM : Les plus gros transferts de joueurs, tous pays confondus

Alors que l’OM a été très actif sur le mercato ces derniers temps, Pablo Longoria semble être parfait dans son rôle depuis qu’il occupe cette fonction de président du club. Recruté en février 2021 pour accompagner Frank McCourt dans le renouveau de son projet pour l’OM, le jeune Espagnol est plutôt convaincant, à tel point que le milliardaire américain lui laisse le champ libre très souvent.

Mais avant l’arrivée de Pablo Longoria et de son gros coup de l’été dernier, Alexis Sanchez, l’OM a traversé les époques en réalisant d’énormes coups sur le marché. En voici donc le top 5.

En France, l’OM n’a pas tout à fait conservé son statut de club à battre ces derniers temps, notamment à cause des dernières années difficiles lors des différentes périodes de mercato. A l’arrivée de Frank McCourt en 2016, les choses semblaient pouvoir changer avec la naissance de son projet « OM Champions Project ».

Mais si les premiers mois laissaient penser à un renouveau côté marseillais, les choses se sont gâtées. L’OM a fini par récupérer sa deuxième place du classement derrière le PSG la saison dernière et semblait partir pour la même chose en ce début de saison 2022-2023. Mais la reprise sera importante pour continuer sur le même chemin, alors que Marseille a connu une élimination frustrante de toutes compétitions européennes et a éprouvé quelques difficultés en championnat. En attendant la prochaine grosse réussite du mercato, il est l’heure de se pencher sur les plus belles dans son histoire.

5/ Giannelli Imbula

Sommaire

Formé au PSG pendant un an durant son parcours junior, rien ne laissait penser que Giannelli Imbula ferait la joie de l’OM un jour. Né en Belgique, l’international congolais a passé l’immense majorité de sa vie en France, jusqu’à débuter sa carrière professionnelle à Guingamp. Il devient à cette occasion, en 2009, le joueur le plus jeune à évoluer en Ligue 2 avant de connaître une relégation. Rapidement considéré comme un grand talent malgré son jeune âge, il participe à la montée en Ligue 1 du club en 2013 en étant récompensé du trophée UNFP du meilleur joueur de Ligue 2. C’est à ce moment-là que l’OM entre en scène pour le recruter.

A 21 ans, il est recruté à l’OM pour 7,5 millions d’euros + 2 millions en bonus pour rester cinq saisons. Régulièrement au rendez-vous sur le terrain, le milieu relayeur fait des débuts prometteurs dans l’un des grands clubs historiques du Championnat de France. Son passage à l’OM lui permet d’être appelé en équipe de France espoirs mais il finit par terminer son aventure marseillaise à la fin de la saison 2014-2015.

Très convoité sur le marché des transferts, Giannelli Imbula intéresse fortement le FC Porto qui investit 20 millions d’euros pour le recruter, une aubaine pour l’OM qui l’avait acheté pour deux fois moins que ça. Signant un contrat de cinq ans avec le club portugais, le Congolais devient alors la troisième plus grosse vente de l’histoire du club à l’époque, derrière Didier Drogba et Franck Ribéry. Et c’est à partir de ce moment-là que sa carrière prend une tournure complètement différente. Pas convaincant au Portugal, il perd rapidement sa place de titulaire et ne retrouve jamais le niveau qui était le sien à Marseille. A 30 ans, il est actuellement sans club, après avoir erré en Russie et dans un petit club portugais.

Lire aussi  OM : Mis sous pression, Pablo Longoria joue gros en janvier !

4/ Mathieu Valbuena

Dans l’histoire de l’OM, Mathieu Valbuena a sûrement sa place dans les joueurs les plus emblématiques. S’il évolue loin du Vélodrome désormais, à l’Olympiakos, le Français a ébloui des générations durant ses huit années passées à Marseille entre 2006 et 2014. Pourtant sa carrière avait commencé très modestement malgré sa formation chez les Girondins de Bordeaux, aux côtés de Rio Mavuba et de Marouane Chamakh notamment. Son physique atypique (il fait 1m64) a du mal à convaincre et sa carrière professionnelle ne débute qu’en CFA 2 en 2003, au Langon Castets FC.

Après des débuts convaincants, Mathieu Valbuena est recruté au FC Libourne, club de National, où son jeu prend une autre dimension. Montant en puissance au fil des deux saisons qu’il a passées là-bas, le milieu de terrain est le principal architecte des résultats du club et de sa montée en Ligue 2. Après une fantastique fin de saison 2005-2006, le FC Libourne triomphe en National et Valbuena est désigné joueur de l’année à ce niveau, ce qui suscite l’intérêt de nombreux clubs de Ligue 2 et de Ligue 1. Mais personne ne s’attendait vraiment à la trajectoire prise…

C’est alors que l’OM le recrute en 2006 pour seulement 800 000 euros, il s’agit là de son premier contrat professionnel. Blessé en début de saison et concurrencé par la présence de Samir Nasri et de Franck Ribéry, Mathieu Valbuena participe au succès important contre Saint-Etienne en fin de saison, ce qui donne la chance à l’OM de valider son ticket pour la Ligue des champions. La saison suivante, Marseille bat Liverpool grâce au but de la victoire de sa part et il devient petit à petit un titulaire indiscutable. Champion de France en 2010, Valbuena est désigné dans l’équipe-type de la saison en 2008 et en 2013, reçoit le trophée UNFP du plus beau but en 2008 et est le meilleur passeur en 2013. En huit saisons, il a marqué à vie de son empreinte l’histoire de l’OM. A l’occasion de son départ du club en 2014, la direction annonce même en conférence de presse que le numéro de Valbuena (le 28) ne sera plus jamais porté. Si sa carrière n’a ensuite pas connu le même succès, l’OM peut se targuer d’avoir réussi à emmener un joueur à ce niveau-là.

Lire aussi  Lionel Messi et Cristiano Ronaldo dans le même club ? Les planètes s’alignent…

3/ Didier Drogba

En signant à l’OM en 2003, Didier Drogba a définitivement changé de statut. Formé en France durant toute son adolescence, l’Ivoirien débute en Division 2 à l’époque avec Le Mans. Considéré comme un très bon élément, il rejoint Guingamp pendant l’hiver de la saison 2001-2002, alors que le club breton est en position de relégable. Mais avec la fin de saison réussie, il parvient à maintenir le club dans l’élite du football français avant de continuer la saison suivante où il se révèle.

Avec 17 buts en 34 matches de Championnat, Didier Drogba devient l’un des meilleurs buteurs de Ligue 1 et fait grimper Guingamp vers les sommets du classement, terminant la saison à seulement trois points d’une qualification pour la Ligue des champions. Son implication remarquable et son talent ont donc convaincu l’OM de le recruter pour la saison 2003-2004, où il prend encore une nouvelle dimension.

Guingamp et Marseille se mettent d’accord pour un transfert à hauteur de 5,5 millions d’euros et Drogba a le temps de marquer les esprits des supporters marseillais malgré une seule saison passée dans le club puisqu’il marque 32 buts en 55 matches. S’illustrant en Championnat comme en Ligue des champions, l’Ivoirien ne reçoit que des éloges et il séduit grandement José Mourinho lorsque l’OM rencontre le FC Porto, le club du célèbre entraîneur. Les deux hommes se rencontrent et conviennent d’un accord pour que Drogba le rejoigne dans sa prochaine équipe, ce que ce dernier fait dès la saison suivante. Malgré un transfert mouvementé, l’OM vend Drogba pour 37,5 millions d’euros, la deuxième plus grosse somme pour une vente dans l’histoire du club. Ensuite, l’Ivoirien connaîtra la carrière que l’on sait et devient une icône à Chelsea.

2/ Franck Ribéry

Passé par plusieurs centres de formation pendant son adolescence, Franck Ribéry ne voit le jour qu’au plus haut niveau qu’à Marseille. Après des premières expériences à Boulogne, à Alès ou à Brest en National, le Français débarque en Ligue 1, à Metz, lors de la saison 2004-2005, où il évolue comme un milieu droit capable de bien s’illustrer devant le but. Mais son départ à Galatasaray en pleine saison surprend, même s’il gagne le cœur des supporters turcs durant son périple.

En conflit avec le club turc, Franck Ribéry rompt son contrat et débarque à l’OM en étant totalement gratuit. Auteur de performances exceptionnelles, il fait parler de lui tant sur le terrain qu’en dehors, avec les nombreuses déclarations concernant son avenir en club. Grâce à ses exploits, il est même sélectionné en Equipe de France pour la première fois et fait partie du voyage pour la Coupe du monde 2006.

Lire aussi  Mercato : L'OM s'offre une jolie cible du PSG !

En France comme en Europe, le milieu offensif suscite l’intérêt de nombreux clubs, notamment l’OL ou encore le Real Madrid. Mais avec l’aide de son nouvel agent, il prend la direction du Bayern Munich en 2007 et part en Allemagne pour 30 millions d’euros, une énorme somme synonyme de record pour la Bundesliga à cette époque. Dans l’histoire de l’OM, Franck Ribéry occupe la troisième place des ventes les plus rentables du club, derrière Batshuayi et Drogba. Au Bayern, il deviendra pendant douze ans l’un des joueurs mythiques, avant de partir en Italie où il termine sa carrière en 2022. Pour lui, Marseille a été une immense rampe de lancement vers les sommets de l’Europe.

1/ Michy Batshuayi

Michy Batshuayi a passé toute sa formation en Belgique, dans son pays, où il a débuté sa carrière professionnelle. En 2011, alors qu’il n’a pas encore 18 ans, il démarre au Standard de Liège où il commence à impressionner en inscrivant 44 buts en 120 matches en l’espace de trois saisons avec le club belge. Capable de performances de très haut niveau, il se fait remarquer en Europe et l’OM met le grappin dessus en 2014 en négociant un pourcentage à la revente au Standard de Liège, lorsque le joueur quittera le navire.

Batshuayi reste deux saisons à l’OM entre 2014 et 2016 et devient rapidement un titulaire indiscutable. Pendant cette durée, le Belge inscrit 33 buts en 78 matches et confirme son grand potentiel, ce qui lui permet de démarrer son aventure avec l’Equipe de Belgique à partir de 2015. Six mois avant son départ, il signe même une prolongation avec le club, qui ne verra finalement pas le jour.

Convoité par de nombreux clubs en Europe, Michy Batshuayi finit par signer à Chelsea en 2016 et l’OM réalise alors la plus grosse vente de son histoire avec 40 millions d’euros. Dans le club anglais, le Belge ne fait pas forcément l’unanimité et ne connaît pas l’explosion de carrière espérée, même s’il s’impose tout de même comme un élément solide en club comme en sélection. Pour l’OM, c’est une nouvelle réussite sur le marché des transferts, pour un joueur dont on n’espérait pas tant.