Coupe du Monde : Comment la France est passée tout près de sa troisième étoile

EQUIPE DE FRANCE

Malgré les blessures et les polémiques, l’équipe de France a fait face pour se présenter dans cette Coupe du Monde avec un objectif en tête : la victoire.

Sommaire

Récit d’un parcours construit de main de maître par un homme, Didier Deschamps. Et même si Lionel Messi prive les Bleus d’un nouveau sacre, difficile de ne pas trouver des motifs de satisfaction. Et des remerciements.

Alors que l’Equipe de France sera présente en finale du Mondial 2022 pour tenter d’aller décrocher une troisième étoile, elle continue d’impressionner depuis la prise de fonction de son sélectionneur il y a dix ans, Didier Deschamps. Avec un expert en la matière, champion du monde en tant que joueur en 1998, les Bleus dominent le football et ont prouvé qu’ils savaient résister à tout pour s’imposer devant le monde entier. En attendant de défier l’Argentine, il est l’heure de faire un point sur les événements qui ont mené la France vers un troisième titre attendu.

Une année 2022 pourtant difficile

Après l’échec de l’Euro 2021, Didier Deschamps a décidé de changer d’approche en montant une nouvelle composition pour son équipe. Mais en 2022, la France a connu une année très difficile avant le Mondial. Peu en réussite en Ligue des nations, compétition qu’elle a pourtant remportée l’année précédente, l’Equipe de France n’est pas vraiment arrivée au Qatar dans les meilleures conditions. D’autant plus que Didier Deschamps a dû fortement s’adapter en raison des nombreuses blessures qui sont venues perturber l’équilibre du groupe. En effet, si Paul Pogba et N’Golo Kanté, deux grandes figures du titre de 2018, ont dû déclarer forfait avant la liste du sélectionneur, Karim Benzema lui, a dû quitter ses coéquipiers juste avant le début de la compétition.

Un énorme coup dur de plus qui aurait pu faire tomber les Bleus.

Un seul secret : Deschamps

Malgré les difficultés avec son équipe et les polémiques qui ont entaché la réputation de la Fédération française de football, Didier Deschamps n’a pas perdu de vue son objectif et a encore fait les bons choix pour mener les Bleus vers une nouvelle finale de Coupe du monde. Pourtant, les dix premières minutes de ce Mondial laissaient transparaître que la France aurait beaucoup de mal, alors que l’Australie a ouvert le score très rapidement. Mais, sûr de ses choix, Deschamps a montré que la France pouvait s’adapter à toutes les situations.

Une finale d’exception

Face à l’Argentine, en finale, l’équipe de France est passée totalement au travers pendant plus d’une heure. Menés 2 à 0, les Bleus ont sombré sans pouvoir réagir. Il a fallu attendre le coaching de l’incontournable Didier Deschamps et la magie de Kylian Mbappé, pour voir les champions du monde réaliser l’impensable : revenir au score (2-2). Les ressources mentales de cette équipe sont à l’image de son sélectionneur, hors du commun. Mais la fatalité des tirs au but en a décidé autrement… Tout proche de décrocher sa troisième étoile, la France laisse l’Argentine de Lionel Messi garnir son exceptionnel palmarès. Petit lot de consolation, pour les amoureux du foot. Quant à cette fabuleuse équipe de France, elle semble armée pour aller chercher l’Euro. Et une troisième étoile.

En 2026.

Lire aussi  Le Bayern Munich veut Kai Havertz (INFO Média Foot)