Coupe du Monde : Une annonce qui va en surprendre plus d’un sur Karim Benzema !

Blessé, Karim Benzema a dû quitter l’équipe de France et n’a pas disputé la moindre minute de jeu.

Sommaire

Pour autant, le Ballon d’Or pourrait bel et bien être sacré champion du monde si les Bleus s’imposent. Il fait toujours partie des 26 joueurs inscrits à la Fifa…

L’équipe de France n’a pas préparé cette Coupe du Monde au Qatar dans les meilleures conditions… Didier Deschamps a dû composer avec les nombreuses polémiques extrasportives (Affaire Pogba, affaire Le Graët…), des blessures en cascade (N’Golo Kanté, Paul Pogba, Mike Maignan…) et des forfaits de dernière minute (Lucas Hernandez, Christopher Nkunku, Karim Benzema). Pour autant, les Bleus ont parfaitement lancé leur tournoi avec une phase de poule maîtrisée et des éliminations directes sans faute (pour le moment). Un groupe solide, cohérent et puissant qui semble prêt à soulever une nouvelle Coupe du Monde, la troisième de son histoire, la deuxième consécutive.

Du jamais vu…

Benzema sacré ?

Ce titre de champion du monde, ils seront 26 à pouvoir y prétendre le 18 décembre prochain, date de la finale de ce Mondial. Oui, 26. Car en plus des 24 joueurs à disposition de Didier Deschamps, deux font encore « partie du groupe », selon les critères de la Fifa. En effet, Lucas Hernandez et Karim Benzema n’ont pas été remplacés et sont donc, officiellement, toujours membre du groupe France. Si Lucas Hernandez a disputé quelques minutes de jeu lors du premier match contre l’Australie, rencontre dans laquelle il s’est blessé, Karim Benzema n’a lui pas mis le pied sur le terrain, ou même sur le banc. Pour autant, il est toujours considéré comme joueur de l’équipe de France. Il pourra donc être sacré champion du monde. En revanche, Christopher Nkunku n’aura pas ce privilège puisque Marcus Thuram a pris sa place en Bleu…

Une année de rêve !

Cette annonce a de quoi surprendre ! Karim Benzema champion du monde, sans avoir inscrit son nom sur la moindre feuille de match, c’est fort ! Mais cela récompenserait de manière honorifique la saison hallucinante d’un joueur qui méritait, autant que les 25 autres, d’être là. Sacré Ballon d’Or sans aucune contestation, KB9 a porté le Real Madrid vers les sommets en 2022. La meilleure année de son incroyable carrière qui pourrait donc se terminer par une Coupe du Monde… Que rêver de mieux ?

Lire aussi  OM : Florian Thauvin, la vraie mauvaise idée de l’hiver…