Coupe du Monde : Karim Benzema, une absence qui fait du bien ?

BENZEMA

Si l’équipe de France a perdu son Ballon d’Or, Karim Benzema.

Sommaire

il semble que cette absence ait permis de libérer plusieurs joueurs. A commencer par le secteur offensif, qui a pris l’habitude de briller sans Benzema ces dernières années.

Son absence a été un véritable séisme pour le football français. Gêné depuis plusieurs semaines, Karim Benzema n’a finalement pas été en mesure de tenir sa place au cours du Mondial. Son forfait est venu s’ajouter à une liste déjà longue, qui pouvait laisser présager une entrée en matière délicate pour les Bleus, privés de nombreux cadres. Finalement, les hommes de Deschamps ont réussi leur entrée dans le tournoi, et l’absence du buteur madrilène ne s’est pas fait ressentir.

Un festival offensif contre l’Australie

Privé de son ballon d’or, la sélection tricolore n’a pas eu de mal à disposer des Australiens, au cours d’une rencontre largement dominée. Offensivement, les Bleus ont brillé : la vitesse de Mbappé et Dembélé sur les cotés a fait des miracles, alors que le sens du but de Giroud a permis de concrétiser les situations. Les différents joueurs offensifs n’ont pas eu de mal à se trouver sur le terrain, et n’ont pas été déstabilisés par l’absence de Benzema. Plus fixe dans la surface de réparation, le buteur de l’AC Milan a libéré plus d’espaces pour ses coéquipiers, qui ont pu en profiter sur plusieurs situations.

Le Mondial de Giroud ?

Dans cette réussite collective, un homme s’est encore plus mis en lumière : Olivier Giroud. Double buteur, le numéro 9 des Bleus a égalé le record de Thierry Henry, avec 51 buts sous la tunique tricolore. Alors qu’il n’avait pas marqué le moindre but en Russie, ce dernier a brillé contre l’Australie, et peut désormais rêver de devenir le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France dans les prochains jours. Habitué à briller avec les Bleus, Olivier Giroud semble au sommet de sa forme, et le voir titulaire en lieu et place de Benzema n’est pas forcément une mauvaise nouvelle. Si l’effectif tricolore aurait été encore mieux armé avec le buteur madrilène, son absence ne semble finalement pas si préjudiciable pour les Bleus.

Lire aussi  Coupe du Monde : Pourquoi la France doit grandement se méfier de la Tunisie ?