Faut-il avoir peur pour la vente de l’OL ?

L’Olympique Lyonnais s’ouvre à un nouvel investisseur, John Textor.

Sommaire

Malgré plusieurs décalages dans l’opération, les Gones vont bien passer dans une nouvelle ère le 19 décembre. Mais ne faut-il pas craindre l’arrivée de cet actionnaire américain ? Et surtout, le départ de Jean-Michel Aulas ?

Alors que l’on pouvait craindre un retournement de situation incroyable dans ce feuilleton qui dure depuis des semaines, Jean-Michel Aulas, le président de l’OL, a bien confirmé la vente du club qui devrait être définitive le 19 décembre prochain. Mais ce dossier a duré des mois et n’inspire pas beaucoup confiance du côté des supporters. En effet, la vente du club est prévue depuis au moins six mois mais John Textor, le nouvel investisseur, a fait traîner pour finalement officialiser juste avant Noël. Dans le monde du football, cet homme d’affaires américain s’est déjà offert plusieurs clubs, comme Crystal Palace ou encore Botafogo.

Des résultats obligatoires ?

Pour son arrivée à l’OL, John Textor devrait mettre à disposition 400 millions d’euros, de quoi faire souffler le club au moins à court terme. Même si on ne connaît pas encore sa stratégie par rapport au club, l’homme d’affaires américain attend certainement des résultats en deuxième partie de saison. A Lyon, on craint cette arrivée puisque John Textor n’arrive pas seul et on ne veut certainement pas finir comme certains autres grands clubs récemment, comme les Girondins de Bordeaux. Une chose est sûre, le club sera en danger s’il venait à connaître de nouvelles difficultés financières. Pour l’instant, on ne peut pas dire que le climat de confiance s’est instauré.

Bientôt le départ pour Aulas ?

S’il y a bien sûr une figure incontournable à l’OL, c’est Jean-Michel Aulas. L’un des présidents les plus mythiques de Ligue 1 ferait tout pour son club mais il est plutôt sur la fin de son règne qu’au début. En poste depuis 1987, il ne lui resterait que quelques années avant de raccrocher, alors qu’il est âgé aujourd’hui de 73 ans. En confiant la vente du club à un nouvel investisseur, Jean-Michel Aulas s’expose un peu plus même si sa présence devrait rassurer les supporters lyonnais. Il devrait rester encore quelques années en tant que président de l’OL, de quoi permettre une transition efficace lorsqu’il partira, puisque son départ aura forcément un immense impact. Pour le moment, l’objectif du club est de revenir dans les sommets du classement de Ligue 1, afin de connaître une nouvelle aventure en Ligue des champions.

Lire aussi  OL : La porte s’ouvre pour un très gros transfert