OM : Igor Tudor va devoir gérer un banni en 2023…

Tout proche de rejoindre Flamengo, Gerson voit son transfert capoter faute d’accord financier. Le Brésilien va devoir rester à l’OM et poursuivre sa très difficile collaboration avec Igor Tudor, qui ne veut plus de lui…

Sommaire

C’est incontestablement l’un des grands perdants du changement d’entraineur survenu l’été dernier à Marseille. Gerson était l’un des hommes de base de Sampaoli la saison passée, avec un total de 39 titularisations, pour un joli bilan de 11 buts et 10 passes décisives. Depuis l’arrivée d’Igor Tudor, le Brésilien n’est plus qu’un joueur de second plan, qui n’a disputé que 541 minutes de jeu cette saison. Pire encore, le meneur de jeu n’a plus été titularisé depuis 8 rencontres, preuve du peu de confiance que son entraineur lui accorde désormais.

Un départ souhaité, mais en mauvaise voie

Pour tout le monde, un départ de Gerson semble être la meilleure alternative. Tudor ne compte plus sur lui, et le joueur en question souhaite s’en aller vers un nouveau club afin de retrouver du temps de jeu. Alors que le joueur était un temps annoncé du coté de Flamengo, les négociations semblent désormais au point mort, faute d’accord financier entre les deux clubs. Alors que le club phocéen reprend l’entrainement ce mercredi, le milieu brésilien pourrait prendre son mal en patience et rester à l’OM plus longtemps que prévu.

Sampaoli à la rescousse ?

Si Gerson pourrait bien rester contre son gré à Marseille pour la deuxième partie de saison, il existe encore une potentielle porte de sortie. A Séville, Sampaoli ne serait pas contre attirer son ancien protégé, pour venir renforcer une équipe bien mal embarquée, avec une inquiétante 18ème place en championnat. Le club andalou dispose de moyens financiers plus conséquents que Flamengo, et pourrait être en mesure de s’aligner avec les demandes marseillaises. Cette porte de sortie serait une aubaine pour Gerson, qui pourrait retrouver un club de premier plan, avec un entraineur prêt à de nouveau lui accorder sa confiance.

Lire aussi  Lorient et Lille poussent pour Laidouni (INFO Média Foot)