Illisible, incompréhensible… La stratégie mercato du PSG inquiète les supporters

Luis CAMPOS (Directeur sportif PSG) - Christophe GALTIER (entraineur PSG) during the Ligue 1 Uber Eats match between Paris Saint Germain and Brest at Parc des Princes on September 10, 2022 in Paris, France. (Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport) - Photo by Icon sport

En pleine fin de mercato d’hiver, le PSG cherche à recruter un renfort offensif.

Sommaire

Pourtant, le club parisien semble avoir un réservoir de talents prêts à exploser. Incompréhension chez les supporters.

Luis Campos s’active en cette fin de mercato. S’il n’a pas le budget pour faire un Rafa Leao (Milan AC) ou un Marcus Rashford (Manchester United), le responsable du recrutement parisien tente de boucler la venue d’un renfort offensif, capable d’évoluer à gauche comme à droite et d’être un vrai joker pour la seconde partie de saison. Comme Média Foot l’a révélé en exclusivité totale, Paris pense à Rayan Cherki.

Une piste qui fait grincer des dents…

Et les titis du PSG ?

Du côté des supporters du PSG, on s’interroge de plus en plus sur la stratégie du club parisien. Illisible pour certains, incompréhensible pour d’autres. En effet, à quoi bon recruter de nouveaux joueurs alors qu’une flopée de jeunes issus du centre de formation frappent à la porte ? Christophe Galtier utilise de plus en plus les jeunes pousses parisiennes. El Chadaille Bitshiabu en défense, Warren Zaïre-Emery et Ismaël Garbi au milieu et le tout jeune Ilyes Housni (17 ans). Tous prometteurs, ils incarnent l’avenir du club. Pourquoi ne pas miser sur eux ?

Le changement, c’était pas maintenant ?

En venant au PSG, Christophe Galtier et Luis Campos incarnaient le changement et la volonté d’installer une nouvelle politique. Si les talents de recruteurs du Portugais ne sont plus à prouver, il est aussi réputé pour faire émerger des jeunes joueurs. La piste Cherki n’a aucun sens puisque le PSG a déjà Ilyes Housni, plus jeune, formé au club. Depuis plus de 10 ans, les Qataris ont vu partir des pépites du club, qui n’ont pas eu leur chance et qui ont fini par briller ailleurs. Christopher Nkunku et Moussa Diaby en sont les meilleurs exemples. Il serait temps de retenir les leçons du passé pour construire l’avenir. Dès à présent.

Lire aussi  Mercato : Encore une fois, Luis Campos a vu juste…