Le PSG peut avoir de très gros regrets pour Zidane…

Après avoir tenté de faire venir Zidane l’été dernier, le PSG s’est fait éconduire.

Sommaire

Le Français a préféré attendre l’équipe de France qui ne s’offrira finalement pas à lui. Rageant !

Ce n’est un secret pour personne : le Paris Saint-Germain rêvait d’accueillir sur son banc Zinedine Zidane l’été dernier. L’ancien entraîneur du Real Madrid, qui s’est constitué en Espagne un palmarès monstrueux, était tout en haut de la liste des prétendants. Après de longues négociations, le champion du monde 1998 a finalement décidé de ne pas rejoindre la capitale, au grand désarroi des dirigeants parisiens, qui voyaient en lui le profil idéal pour porter le club vers son objectif ultime depuis de longues années : remporter la Ligue des Champions.

Toujours pas de place chez les Bleus ?

La principale raison du refus de Zidane ? Ce dernier souhaitait rester disponible à moyen terme, avec une idée très précise derrière la tête : récupérer l’équipe de France après la Coupe du Monde 2022. En effet, Didier Deschamps est actuellement en fin de contrat, et son avenir était étroitement lié à la réussite de son équipe au Qatar. Après plus de 10 ans de bons et loyaux services, Deschamps vivait peut-être sa dernière compétition à la tête des Bleus. Cependant, les bonnes performances des Français devraient laisser un sursis à l’entraîneur basque, qui a désormais son destin entre les mains. Noël Le Graët, président de la FFF, n’a pas manqué de renouveler sa confiance envers DD, qui sera donc seul décisionnaire de son avenir.

https://twitter.com/yazgaaaaa/status/1604954467064893441?s=20&t=wltyzNqyPMaAigfftt0Wgg

Quel futur pour Zidane ?

L’option la plus plausible semble donc de voir Deschamps prolonger son aventure avec l’équipe de France, au moins jusqu’à l’Euro 2024. Un véritable coup dur pour Zidane, qui ne devrait pas attendre jusque-là que la place se libère. L’ancien entraîneur du Real Madrid pourrait reprendre du service au sein d’une autre sélection : le Brésil. Après de nombreux échecs, les Brésiliens cherchent un entraîneur confirmé capable de remettre leur équipe au sommet. Quoi qu’il en soit, les dirigeants parisiens peuvent maintenant s’en mordre les doigts, étant donné que Zidane avait refusé de rejoindre le PSG pour une autre opportunité qu’il n’aura finalement pas.

Lire aussi  Mercato - PSG : Deux arrivées espérées en janvier