Équipe de France : Konaté sort le grand jeu, la trouvaille de Deschamps !

Impressionnant lors du match contre la Tunisie (1-0), Ibrahima Konaté pourrait clairement postuler une place de titulaire pour les huitièmes de finale contre la Pologne. Dans une rencontre où il faudra surveiller Robert Lewandowski comme le lait sur le feu, le colosse de Liverpool tombe à pic !

Sommaire

Dans le marasme collectif produit par les Bleus contre la Tunisie, il fut l’un des seuls à rendre une bonne copie. Derrière un milieu de terrain en grande difficulté, Ibrahima Konaté n’a cessé de colmater les brèches tout au long de la rencontre, faisant preuve d’autorité au sein de l’arrière-garde tricolore. Le défenseur de Liverpool a remporté de nombreux duels et récupéré de nombreux ballons sur des situations dangereuses. Seul joueur à avoir gagné des points lors de cette rencontre, Konaté peut-il prétendre à une place de titulaire contre la Pologne ?

Des performances au niveau des attentes

Le défenseur des Reds revient de loin.

Blessé en début de saison, il n’a que très peu joué avec son club, et le voir dans la liste de Deschamps était déjà une surprise. Titulaire contre l’Australie, il avait déjà livré une prestation satisfaisante, mais avait dû laisser sa place contre le Danemark, le sélectionneur tricolore lui préférant Upamecano pour accompagner Varane. Contre la Pologne, Didier Deschamps devrait aligner un onze très similaire à celui qui avait débuté contre les Danois. A moins qu’Ibrahima Konaté n’ait réussi à semer le doute dans la tête de son entraîneur…

En balance avec Upamecano

Au poste de défenseur central gauche, Konaté est apparu à l’aise et serein dans ses interventions. Pour autant, Dayot Upamecano avait également livré une belle copie à ce poste contre le Danemark. Grosses interrogations avant le début du tournoi, les deux rocs défensifs répondent présent, et c’est plutôt Varane qui a déçu jusqu’ici. Si le défenseur mancunien sera bien titulaire en huitième de finale, les deux anciens du RB Leipzig sont en balance pour une place de titulaire. En face, la principale menace sera d’un tout autre calibre, avec la présence d’un certain Robert Lewandowski. Peu importe le joueur finalement aligné, il aura fort à faire pour espérer réaliser le premier clean-sheet des Bleus dans la compétition.

Lire aussi  Guendouzi : Pourquoi l’OM ne fera pas cette folie