CR7 : La descente aux enfers continue pour Cristiano Ronaldo, un nouveau coup de massue en approche ?

CR7

Jamais Cristiano Ronaldo n’avait connu pire saison de toute sa carrière.

Sommaire

Viré de Manchester United, mis de côté en sélection pour la dernière Coupe du Monde de sa carrière, CR7 pourrait de nouveau déchanter cette semaine avec le possible sacre de son pire ennemi.

Dans moins de deux mois, Cristiano Ronaldo aura 38 ans. Et si la star portugaise rêvait d’une carrière ultra longue, jusqu’à 40 ans, il est bien possible que la saison 2022-2023 mette à mal tous ses espoirs. En effet, depuis plus de six mois, CR7 traverse une très grosse période de turbulence. En club, comme en sélection, plus rien ne va. A commencer par lui, qui ne parvient pas à se défaire de ce cycle noir dans lequel il semble être tombé depuis l’été.

Cristiano Ronaldo ne voit pas le bout du tunnel

Tout a commencé avec l’arrivée d’un nouvel entraîneur à Manchester United. Erik Ten Hag. Nouveau coach, nouvelles méthodes, nouveau plan pour Cristiano Ronaldo. La star n’est plus la priorité du club et n’est pas, non plus, au-dessus de l’institution. Très vite, le courant ne passe pas entre Ten Hag et Ronaldo. Et après avoir tenté de quitter Manchester United l’été dernier, le Portugais retrouve le groupe mancunien dans la peau d’un simple joker de luxe. Il démarre la plupart des rencontres sur le banc de touche et se contente de bout de match. Une punition dans les règles de l’art et Cristiano Ronaldo accuse le coup, sans trop broncher.

Le Mondial dans la tête

A 37 ans, Cristiano Ronaldo prend son mal en patience et mise tout sur la prochaine Coupe du Monde. S’il ne joue presque pas avec Manchester United, c’est un moindre mal : il arrivera frais pour le Qatar ! Sauf que la stratégie n’a pas été payante… S’il démarre la Coupe du Monde dans la peau du titulaire indiscutable, brassard au bras, CR7 déchante une nouvelle fois en retrouvant le banc de touche. En huitième comme en quart de finale, l’idole ne débute pas la rencontre.

Et son entrée en jeu contre le Maroc n’a absolument rien changé.

Un divorce et un rêve brisé

Éliminé de la Coupe du Monde, la dernière de son immense carrière, Cristiano Ronaldo voit son plus grand rêve brisé : « Remporter une Coupe du monde pour le Portugal était le rêve le plus grand et le plus ambitieux de ma carrière. Heureusement, j’ai remporté de nombreux titres de dimension internationale, y compris pour le Portugal, mais placer le nom de notre pays au plus haut niveau du monde était mon plus grand rêve. Je me suis battu pour ça. Je me suis battu pour ce rêve. Les 5 fois où j’ai participé à des Coupes du monde en 16 ans, toujours aux côtés de grands joueurs et soutenu par des millions de Portugais, j’ai tout donné. J’ai tout donné sur le terrain. Je n’ai jamais tourné le dos au combat et je n’ai jamais renoncé à ce rêve. Malheureusement, hier, le rêve a pris fin. Il ne sert à rien de réagir à chaud ». Au tout début de cette Coupe du Monde, Cristiano Ronaldo et Manchester United ont officialisé leur séparation. Un divorce à l’amiable qui ajoute un peu plus à la peine de CR7, contraint de dire adieu à son plus grand club de cœur…

Messi prend le large…

La descente aux enfers est abyssale pour un Cristiano Ronaldo qui semblait pourtant à l’abri d’une telle fin de carrière. Viré de son club, poussé dehors en sélection, le Portugais pourrait connaître un nouveau coup de massue cette semaine. En effet, si la Seleçao s’est faite sortie par le Maroc, l’Albiceleste de Lionel Messi est elle toujours en course. En demi-finale, elle affronte la Croatie de Luka Modric. Potentiellement, c’est un coup dur supplémentaire qui se prépare pour CR7. Assister au sacre de son plus grand ennemi, Lionel Messi, serait le coup de grâce. Dans la course au Ballon d’Or, dans un premier temps, le Portugais serait définitivement devancé et distancé. Mais surtout, voir son rival de toujours réussir là où lui aura toujours échoué… La route de l’Argentine est encore longue puisqu’il faudra passer l’obstacle croate puis, ensuite, remportée une finale contre le Maroc ou la France (championne du monde en titre). Mais vu l’année noire de Cristiano Ronaldo il n’est pas impossible que la coupe soit encore plus remplie de malheur d’ici la fin de la semaine…

Lire aussi  Coupe du Monde : Comment la France est passée tout près de sa troisième étoile