Zinédine Zidane commence à trembler pour son avenir…

Zinédine Zidane attend sagement le poste de sélectionneur de l’équipe de France.

Sommaire

Mais pour le moment, Didier Deschamps fait un sans-faute et pourrait bien poursuivre à la tête des Bleus.

Un an et demi après son départ du Real Madrid, Zinédine Zidane a visiblement un plan en tête pour la suite de sa carrière d’entraîneur. Intéressé par le poste de sélectionneur de l’Equipe de France, le champion du monde 1998 pourrait prendre la suite de Didier Deschamps, puisque le contrat de celui-ci expire à la fin de l’année. Mais ses plans pourraient changer prochainement puisque avec les résultats incroyables de la France avec l’ancien Marseillais à sa tête, Zidane pourrait faire une croix sur cette possibilité. Tout va dépendre de ce que fait la France dans cette Coupe du monde, dans l’espoir de reconquérir sa couronne mondiale.

Un poste attendu

Connaissant son parcours incroyable de joueur puis d’entraîneur, l’Equipe de France ressemble à la suite logique pour Zinédine Zidane. En poste depuis 2012, Didier Deschamps a parfaitement redonné aux Bleus un statut d’équipe capable de gagner n’importe quelle compétition. Mais son contrat se terminant a priori à la fin de l’année 2022, un de ses anciens coéquipiers a révélé qu’il était très intéressé par le poste. Interrogé en juin dernier par le journal L’Equipe, Zidane avait été très clair sur le sujet. « J’en ai envie, bien sûr. Je le serai, je l’espère, un jour. Quand ? Ça ne dépend pas de moi. Mais j’ai envie de boucler la boucle avec l’équipe de France » a-t-il déclaré, confirmant alors ses envies de prendre la suite de Deschamps.

Une opportunité repoussée

Au vu de l’année 2022 des Bleus, il ne serait pas surprenant de voir Didier Deschamps remplacé. Oui mais voilà, l’Equipe de France a pris à cœur la défense de son titre mondial et réalise pour l’instant une Coupe du monde incroyable. Si jamais les Bleus venaient à remporter une troisième étoile, il serait difficile de laisser partir Didier Deschamps. Surtout que Noël Le Graët, président de la Fédération française de football, n’a pas vraiment dans l’esprit de voir le sélectionneur quitter son poste. « Quand on a la chance d’avoir un Didier Deschamps, on ne frappe pas à la porte d’à côté, tant qu’il est en place. Vous insistez alors je vais être honnête : mon souhait, c’est que Didier reste » a-t-il déclaré récemment dans un entretien pour Le Figaro. Avant d’ajouter : « Je n’ai jamais appelé Zidane de ma vie ». Les choses sont plutôt claires pour Zinédine Zidane, il faudra plutôt patienter s’il veut débarquer chez les Bleus. Notamment si la France bat l’Angleterre ce samedi. Et toutes les autres équipes d’ici le 18 décembre…

Lire aussi  OM : Des conditions intenables pour le transfert de Gerson ?