Coupe du Monde : Ces 3 Bleus que l’on veut voir contre la Tunisie

Déjà qualifié pour les huitièmes de finale, Didier Deschamps va pouvoir faire tourner contre la Tunisie. L’occasion pour certains joueurs de se montrer dans la plus grande des compétitions.

Sommaire

Il y a encore quelques jours, l’inquiétude était de mise dans les rangs des Bleus. Après une préparation riche en blessures et des résultats délicats ces derniers mois, le groupe de Didier Deschamps n’abordait pas le Mondial sous les meilleurs hospices. Pourtant, l’équipe de France a réalisé des débuts parfaits, remportant leurs deux premiers matchs, avec une qualification déjà assurée avant de rencontrer la Tunisie pour le dernier match dans ce groupe D. L’occasion pour Deschamps de reposer certains cadres, et de donner du temps de jeu à de nouveaux éléments.

Un jubilé de gala pour Mandanda ?

Le premier qui pourrait bien en profiter se nomme Steve Mandanda. Convoqué pour le Mondial à la suite de la blessure de Mike Maignan, le portier de Rennes se sait déjà chanceux de vivre l’aventure française au Qatar. Alors qu’il n’a plus joué avec les Bleus depuis deux ans, Mandanda pourrait vivre son tout dernier match avec l’équipe de France contre la Tunisie. D’autant plus qu’Alphonse Aréola s’est blessé. Une belle occasion de refermer sa carrière internationale, avec un match dans la reine des compétitions.

Grande première pour Saliba ?

A l’inverse, William Saliba pourrait lui connaitre ses premières minutes en Coupe du Monde. Souvent utilisé par Didier Deschamps en 2022 (443 minutes de jeu), le joueur d’Arsenal pourrait être aligné d’entrée afin de faire souffler Upamecano dans l’optique de la suite de la compétition. Débuter un match de Coupe du Monde pourrait lui permettre de prolonger sa folle progression des derniers mois.

Lire aussi  Angleterre - France : Ce gros point faible qui peut plomber les Anglais

Thuram le mérite

Auteur d’une bonne entrée en jeu contre le Danemark, Marcus Thuram pourrait également vivre sa première titularisation lors d’un Mondial. Jamais buteur avec les Bleus pour le moment (6 sélections), l’attaquant évoluant en Allemagne pourrait bien ouvrir son compteur contre la Tunisie. Sa titularisation aurait également le mérite de faire souffler Olivier Giroud. Avant d’aborder ce dernier match de poule, Deschamps sait qu’il dispose d’une occasion rêvée de lancer de nouveaux visages.