France – Angleterre Coupe du monde : Qui pour neutraliser Harry Kane ?

Didier Deschamps a plusieurs possibilités pour le match France – Angleterre.

Sommaire

Varane, Upamecano, Konaté ou même Saliba, quel défenseur axial aura la charge de coller Harry Kane aux basques ? Les habitués de Premier League connaissent bien l’animal…

Lancée parfaitement vers la défense de son titre mondial acquis en 2018, l’Equipe de France a passé l’obstacle Pologne sans trop de difficultés. Après cette belle victoire 3 buts à 1, Didier Deschamps semble avoir trouvé une manière de jouer qui convient parfaitement puisqu’il a aligné le même onze de départ que contre le Danemark. En quarts de finale, les Bleus affronteront l’Angleterre samedi soir pour la première opposition des deux équipes en phase finale d’une Coupe du monde. A l’image de la France, les Three Lions se sont montrés plutôt efficaces en attaque dans la compétition donc il faudra être solide en défense pour espérer continuer l’aventure.

Harry Kane, un danger

S’il a ouvert son compteur dans cette Coupe du monde que très tard, Harry Kane reste un danger qu’il va falloir maîtriser pour l’Equipe de France. Malgré sa gêne au pied, la légende de Tottenham est capable de merveilles. Pour l’empêcher de briller, Didier Deschamps va devoir un choix. Et justement, dans l’effectif français, plusieurs joueurs pourraient être choisis pour défendre sur l’Anglais. Le hasard fait que parmi les joueurs dans les mains du sélectionneur des Bleus, trois joueurs évoluent en Premier League. Depuis peu, certes, mais Raphaël Varane, Ibrahima Konaté et William Saliba ont déjà eu l’occasion de défendre face à Harry Kane cette saison. Avec tous les trois un succès à la clé, puisque Manchester United, Liverpool et Arsenal se sont imposés face à Tottenham.

Lire aussi  Mercato : Le PSG va tenter un transfert très malin…

Un choix important

Si bien sûr le danger peut venir d’autres joueurs en Angleterre, Harry Kane reste la star de cette équipe. Le choix de Didier Deschamps est important, mais en alignant deux fois la même composition qui a bien fonctionné, on peut imaginer qu’il reste sur sa position. Visiblement très satisfait par la performance de Dayot Upamecano, le défenseur du Bayern Munich, le sélectionneur pourrait le choisir au détriment de Konaté et Saliba, pourtant loin d’être ridicules dans la compétition. Raphaël Varane, incertain au tout début de la compétition, semble être la priorité. Le vice-capitaine de l’Equipe de France a une immense expérience dans ce genre de rendez-vous. Puis, on ne change pas une équipe qui gagne…